F . A . Q

FAQ

A la différence des autres prestataires c’est le chauffagiste en charge des installations de chauffage des logements dont vous assurez la gestion -donc celui qui vous connaît le mieux- qui est en charge de cette offre. Il reste votre contact privilégié dans cette relation de proximité. Temperly allie en outre l’expertise industrielle de la société Qundis pour le matériel de comptage et le savoir-faire de Saint-Gobain pour le traitement des données. De plus, Temperly exige systématiquement le désembouage et l’équilibrage des installations de chauffage dans le cadre de l’individualisation des frais de chauffage sans lesquels cette individualisation n’est pas efficace et les économies réalisées moins importantes. Ce qui peut passer pour un surcoût initial est en fait un gage de sûreté et d’efficacité dans l’individualisation des frais de chauffage. Temperly utilise également systématiquement le coefficient de situation ou d’exposition dans le calcul d’individualisation, ce qui n’est pas toujours le cas, afin d’être le plus juste et le plus équitable dans la répartition des frais de chauffage.

INDIVIDUALISATION

Selon plus de vingt études européennes consacrées à l’individualisation des frais de chauffage, la répartition des charges collectives en facture individualisée permet de bénéficier en moyenne de 20% d’économies d’énergie.

L’individualisation des frais de chauffage permet de répartir la charge collective en fonction de la consommation de chacun et non plus en fonction de la surface d’appartement. Ainsi, chaque résident, sachant qu’il va uniquement payer ce qu’il consomme, devrait logiquement adopter un comportement éco-responsable en veillant à maitriser sa consommation. Il existe plusieurs manières d'être attentif à sa consommation. Temperly met à disposition des résidents un livret « éco-gestes » permettant de les guider dans l’adoption de bonnes pratiques. De plus, le système d’individualisation nécessite en amont l’installation de robinets thermostatiques, qui génèrent 5 à 10% d’économies d’énergie supplémentaires.

Les travaux d’isolation sont toujours souhaitables mais ne sont pas obligatoires pour bénéficier des avantages économiques de l’individualisation. Les RFC permettant de réaliser immédiatement des économies et ce pour un coût relativement bas, l’individualisation peut constituer un élément déclencheur afin de sensibiliser les copropriétaires à effectuer des travaux d’amélioration thermique de leur bâtiment.

La répartition des frais de chauffage ne doit pas être perçue comme substituable aux autres travaux d’amélioration. L’individualisation sera au contraire d’autant plus avantageuse si des travaux de rénovation énergétique sont menés en parallèle. Par contre, comparée à d’autres travaux de rénovation, l’individualisation des frais de chauffage est peu coûteuse et garantit un retour sur investissement au bout de seulement un an, ce qui est très attractif.

Le calcul individualisé des frais de chauffage doit garantir une consommation juste et équitable, car chacun paye ce qu’il consomme. Sauf qu’en matière de chauffage, les occupants n’ont pas les mêmes conditions. Un appartement au dernier étage en pignon nord va consommer davantage de chauffage qu’un appartement avec une seule façade exposée au sud. L’inégalité de départ demande donc à être corrigée. C’est pourquoi le coefficient de situation permet de compenser une situation thermique défavorable. Temperly a développé une brique de calcul algorithmique afin d’appliquer ce coefficient aux index de consommation relevés et ainsi établir une facture individualisée juste pour chaque résident.

MATERIEL DE COMPTAGE ET DE REGULATION

L’installation et la gestion de l’installation représente un coût maîtrisé parce que les opérations de pose ne requiert pas de compétence particulière : une demi-journée de travail est suffisante pour équiper entièrement un appartement type T4.

L’installation des robinets thermostatiques permet de maîtriser l’échange de chaleur dans les radiateurs, et ainsi d’optimiser les retours de températures froides. Ces températures de retour froides vont favoriser le phénomène de condensation en chaufferie. De plus, la possibilité d’ouvrir et fermer les robinets thermostatiques en fonction des besoins thermiques peut engendrer des économies sur la consommation du circulateur.

Le répartiteur ne transmet pas en continu. Il communique seulement quand est activé la lecture de transmission des données de consommation, en général une à deux fois dans l’année et pour une durée de quelques secondes. Les répartiteurs TEMPERLY vont au delà de ce que normes françaises et européennes exigent. Elles ne sont absolument pas nuisibles. Pour information, il émet environ 20mW,contre 2000mW pour un smartphone. Soit 100 fois moins, quelques secondes, 2 fois par an !

RELEVE

La radiorelève correspond à la première génération de compteurs radio qui nécessitait le déplacement d'un technicien obligé de s'approcher des logements pour relever les index de consommation. Aujourd'hui, Temperly a mis au point une technologie de télérelève, dont le fonctionnement est le suivant : votre installeur pose à l’entrée de l’immeuble une passerelle (matériel proposé par Temperly). Cette passerelle va récupérer l’ensemble des index de consommation et va les transmettre par GSM au centre de gestion des données.

Avant l’émergence de la télérelève, il fallait limiter les passages à un ou deux par an dans un immeuble car les résidents devaient être présents au moment de la relève. Mais la technologie de télérelève permet désormais de faciliter la vie des résidents en les libérant de cette contrainte. Aujourd’hui, il est possible de recueillir des données mensuelles ! Ainsi, Temperly récupère les données chaque mois dans le but de donner le maximum d’informations aux résidents pour leur permettre de maitriser et piloter leur consommation.